Chère et cher collègue,

 La campagne électorale se termine le 30 novembre 2022, à partir du 1er décembre les agents pourront voter. A partir de jeudi, nous ne pourrons plus envoyer de tracts concernant les élections pendant le scrutin, alors que les organisations syndicales n’ont reçu les listings à jour des agents que très tardivement, avec des envois de messages en SPAM ou rayés…

 

Vous ne recevez nos messages que depuis très récemment ? Tout au long de ce tract, vous trouverez les liens vers certaines de nos publications afin de rattraper votre retard, en commençant par un tract sur la réforme OTE : FOTEFP – 6 mois après l’OTE… InDDIgniez-vous !

 

Du 1er au 8 décembre 2022, vous allez élire vos représentants du personnel à différentes instances : comité social d’administration travail (ex CTM), commission administrative paritaire, commission consultative paritaire, CSA local.

Ces élections se feront uniquement par vote électronique.

Nous vous appelons à cliquer sur le sigle FO, pour toutes les instances, voter FO, c’est se prononcer pour une organisation syndicale qui revendique, négocie et obtient des avancées pour le collectif.

 

Au plan national, entre 2018 et 2022, FO TEFP a obtenu satisfaction sur une partie de ses revendications :
  

  • Une revalorisation de l’IFSE des corps administratifs (attachés, secrétaires administratifs)
  • Une revalorisation de l’IFSE des corps techniques (Inspection du travail, contrôleurs du travail), sans compter la revalorisation supplémentaire de l’IFSE à venir pour ces deux corps dès 2023.
  • La titularisation des ITS 2019 sans oral de sortie suite à la première vague épidémique de covid 19
  • Une modification de la grille indiciaire du corps de l’inspection du travail (bien que le résultat de la négociation nous a fortement déplu)

Certes, ces avancées peuvent paraitre minimes. Certes, elles n’ont pas touchées tout le monde, notamment les catégories C et les contractuels ou très faiblement (contrôleurs du travail, FOTEFP – Adresse de FO TEFP aux contrôleuses et contrôleurs du travail). Mais le fait de les avoir revendiquées a fait bouger les lignes que nous continuerons à faire bouger dès demain.

De même, nous constatons que nos arguments pour le statut du directeur adjoint inspectant (soulevé déjà au CTM du 19 juillet 2019, puis notamment dans cette publication : FOTEFP – Les DA inspectant, c’est maintenant !) sont aujourd’hui partagés par une majorité d’organisations syndicales.

Nos revendications passées (protection sociale complémentaire depuis 2016, accord sur le télétravail au moins en administration centrale) ont été mises en œuvres (FOTEFP – Analyse de l’enquête FO TEFP sur le télétravail), de manière limitée, mais constituent des avancées également, qu’il faut prolonger.

FO, c’est aussi des fédérations et une confédération. FO, première organisation syndicale en DDI et dans la Fonction Publique d’État. Et de l’aide pour les agents quand il s’agit de s’y retrouver : Guide RH FO: Pour que les agents des DDETS et DDETSPP puissent prendre leurs marques. | Feets FO

 Ce que veut FO pour la prochaine mandature :

  • L’augmentation de 10% du point d’indice dès maintenant, intégration des primes dans le traitement 
  •  L’abandon du projet de réforme des retraites, maintien du code des pensions civiles et militaires, la pension calculée sur les six derniers mois, maintien des 42 régimes spéciaux 
  •  Le recrutement en masse pour répondre aux besoins des services centraux et déconcentrés : pas un poste vacant, des titulaires pour assumer les missions, titularisation des agents contractuels et accompagnement vers les concours statutaires pour les agents contractuels qui le désirent 
  •  Le ministère du travail doit retrouver sa place : reconnaissance des agents et de leurs missions, les champs travail et emploi doivent être respectés, l”indépendance de l’inspection du travail doit être défendue 
  •  Pour une refonte de toutes les grilles indiciaires, pour des déroulés de carrières attractifs et revus à la hausse
  •  Le respect des représentants du personnel : pour des instances de concertation dotées de nouveaux droits, les CAP CCP doivent retrouver leurs prérogatives dans le domaine de l’avancement et des mutations, non à la disparition des CHS-CT, abrogation de la loi du 6 août 2019 !
  •  Plus spécifiquement, nous nous battrons encore et encore pour un vaste plan de transformation de C en B et une IFSE des adjoints administratifs revue à la hausse dès 2023, nous continuerons le combat débuté dès 2008 pour l’avenir de TOUS les contrôleurs du travail.
  •  Pour de nouvelles conquêtes sociales qui concernent la protection sociale complémentaire portée à une prise en charge à hauteur de 50% par l’État employeur, le transport domicile-travail pris en charge à 75%, les ticket-repas co-financés à moitié salarié-employeur, des chèques vacances pour toutes et tous.

 

Du 1er au 8 décembre 2022 :

 

Votez pour FO TEFP

          Au CSA travail, la seule liste présentant des candidats issus de la métropole et des DROM, aux CAP des contrôleurs du travail et de l ‘inspection du travail

Votez FO Travail-Affaires sociales

          Pour le CSA d’administration centrale, les CAP des adjoints administratifs, des secrétaires administratifs et des attachés d’administration

 
Votez FO pour les CSA des services déconcentrés (DR.I.EETS, DDETS/PP) , sur liste ou sur signe.

 

Rejoignez les syndicats FO en adhérant !